leVraiA1.com
Le quotidien au Cameroun : Infos pratiques et utiles,
points de vue sur divers sujets de la société au Cameroun et dans le monde

Au secours ! Orange Cameroun et MTN Cameroun me harcèlent !

Mis à jour : lundi 25 février 2019 à 12:28 | Lus : 1334 | Commentaires : 0

 

 

« Mot-cle invalide. Pour profiter du MTN Game Quiz et concourir pour 5.000.000F, envoyez OK au 87** ! Cout : 200F/jr. ..»

« Bonne nouvelle ! 6********, cette offre est unique : 5.000.000F de MTN ! Tapez *14****# maintenant ! Coût : 200F/jour »

« Ce n’est pas une blague ! Confirme ta candidature au tirage au sort pour 10.000.000F et profite de jeux interactifs ! Cout 300F/J. Tapez OK pour souscrire »

« Coyez en vous ! C’est peut-être votre chance ce jour de gagner les 3.000.000.FCFA en course avec Megawin. Coût : 112fcfa. Tapez OK pour souscrire. »

 

Voilà quelques exemples de messages pernicieux non sollicités que je reçois au moins trois fois chaque jour de Orange Cameroun et MTN Cameroun.

Je parlerai dans cet article de ces deux opérateurs de téléphonie mobile que sont MTN Cameroun et Orange Cameroun. Parce que j’ai des SIM Orange et MTN et je souhaite exprimer ce que, je suis sûr à 100%, l’exaspération que ressente la plupart des Camerounais face à ces harcèlements de ces opérateurs de téléphonie mobile. Il me semble que Nexttel Cameroun se livre aussi à ce genre d’exercice pernicieux. Je ne saurai encore en parler car, personnellement, je n’ai pas de numéro de téléphone Nexttel. Sur le site web officiel, je vois un lien neXtMillionnaire qui conduit à une page vous promettant des gains de millions. Je mènerai des investigations appropriées avant d’écrire un prochain article.

Le seul opérateur chez qui, jusqu’à présent, je n’ai jamais observé ces envois de SMS abusifs et pernicieux, est CAMTEL.

 

Messages pernicieux et biaisés

Pernicieux est ce qui est nocif à la santé. Biaiser c’est l’utilisation des moyens détournés, des ruses.

Si je prends par exemple l’un des messages non sollicités de MTN Cameroun : « Mot-cle invalide. Pour profiter du MTN Game Quiz et concourir pour 5.000.000F, envoyez OK au 87** ! Cout : 200F/jr...».

Vous conviendrez avec moi que ce message est un parfait exemple de message biaisé et pernicieux. Je n’ai jamais eu à envoyer quelque mot-clé que ce soit à qui que ce soit. A l’analyse de ce message, MTN Cameroun cherche à me faire croire que j’ai envoyé un mot-clé. Je ne sais trop à qui ! Pour m’amener à envoyer OK au numéro indiqué dans le message, on me fait miroiter un gain de 5.000.000F contre 200F chaque jour pendant une durée indéterminée.

C’est la même tactique chez Orange Cameroun. Et ce n’est pas toujours un SMS classique. Le téléphone étant en veille, dès que vous l’activez, teu ndeung !!! Le fameux message apparaît ! « Ce n’est pas une blague ! Confirme ta candidature au tirage au sort pour 10.000.000F et profite de jeux interactifs ! Cout 300F/J. Tapez OK pour souscrire » Tant que vous le lisez et n’effectuez aucune action, il disparait et réapparait automatiquement jusqu’à ce que, soit vous faites ce qu’ils veulent que vous fassiez, soit que vous appuyiez sur une autre touche du téléphone (en dehors de la fenêtre du message qui apparaît) pour annuler. Je ne pense pas qu’il soit indiqué d’appuyer sur quoi que ce soit de ces messages.

Les objectifs de ces messages biaisés et pernicieux sont de faire dépenser inutilement tout en faisant aussi miroiter des gains à des jeux auxquels on devient addictif dans le temps. Cherche-t-on à fabriquer une jeunesse fainéante addictive aux jeux et paris d'argent ? La nation n'a-t-elle pas besoin d'une jeunesse entreprenante et travailleuse ?

Dans nos cultures africaines, les jeux et paris d’argent n’ont jamais été des valeurs à promouvoir. Au contraire !

 

La nouvelle « frappe » : gagner des millions !

Gagner les millions ! Gagner les « bâtons » ! C’est la nouvelle « frappe ». On cherche à profiter au maximum du désespoir des couches sociales défavorisées pour leur arracher les quelques « miettes » qu’ils gagnent durement à la sueur du front au quotidien. Car on sait que, quand les gens ont des problèmes (surtout d’argent) et sont harcelés, la raison n’est plus souvent présente. Elle laisse la place à l’émotion. Tu as des problèmes d’argent et on te fait miroiter (promet ?!) des millions ?! C’est la totale !

On s’accapare des médias (presse, radio et télévision) pour faire croire à la jeunesse que la seule voie qui existe pour avoir les millions, c’est le pari ou jeu d’argent ! Et cette jeunesse qui, parfois intellectuellement, n’a pas de bonnes bases de discernement et est mûe par le désespoir, se laisse zombifier et téléguider.

 

On va tout vous prendre. Même 1 franc, on ne vous laissera !

J’ai l’impression que leur mot d’ordre est : « On va tout vous prendre ! Même 1 franc, on ne vous laissera ! ».

Ces gens-là, qui ont déjà amassé tellement d’argent qu’ils n’en veulent plus, ont subitement décidé d’en « partager » !!! Et de quelle manière !

Dans notre contexte marqué par une pauvreté certaine et un déséquilibre conséquent entre « ceux qui en ont » et « ceux qui n’en ont pas », pense-t-on soutenir les projets des jeunes ? Si on a déjà tellement d’argent qu’on ne sait plus quoi en faire, il y a des jeunes qui ont des projets porteurs qui ont besoin de financements. Pourquoi ne pas les soutenir ?

Je me rappelle la chanson d’un illustre et célèbre artiste Camerounais, pour ne pas le citer, Francis Bebey. Cette chanson doit probablement s’intituler « les touristes ». Dans cette chanson, il parle avec un humour qui lui était propre des « touristes » ! Voici un extrait des paroles :

On les aime bien, On les aime bien, quand ils sont là on est content.

On les aime bien, On les aime bien, quand ils s'en vont on est heureux.

Les touristes, euh les touristes ! Quand ils arrivaient chez nous autrefois, nous croyions qu'ils venaient nous voir parce qu'ils nous aimaient bien. Et nous aussi, nous les aimions bien. D'ailleurs, c'était nos bienfaiteurs ! De temps en temps, ils nous donnaient un peu d'argent. Car ils étaient très généreux avec nous !

C'était leur façon très drôle de nous donner de l'argent qui nous faisait rire ! Ils prenaient deux ou trois pièces de monnaie, et au lieu de nous mettre ça dans la main comme nous autres nous faisons lorsque nous offrons quelque chose ; ils lançaient les pièces en l'air ! Et pas dans notre direction hein ! Alors il fallait voir cette course au trésor ! Petits et grands, enfants et adultes, nous nous précipitions joyeusement sur les pièces d'argent ! Nos bienfaiteurs étaient joyeux ! Nous aussi ! Ils riaient aux éclats ! Et il y en avait même certains parmi eux qui étaient si heureux de nous voir heureux qu'ils prenaient des photos de la scène ! Ahh, c'était magnifique hein !

… et je me disais […] dans mon tout petit for intérieur, quand je serai grand, je serai touriste et riche, je vais voyager dans le monde entier et semer le bonheur en jetant de l’argent en l’air pour les autres gens ! Vive le tourisme international !

 

Les arnaqueurs s’inspirent de ces SMS biaisés et pernicieux pour créer leurs arnaques aussi

Quand je fais la comparaison entre les SMS non sollicités, pernicieux et biaisés que je reçois d’Orange Cameroun et MTN Cameroun et les SMS des arnaqueurs qui sévissent partout au Cameroun, je ne vois aucune différence ! Non, peut-être une : Orange et MTN sont officiellement reconnus tandis que les arnaqueurs, on ne les « connait » toujours pas. Officiellement !

J’y vois le même procédé opératoire. On t’envoie un SMS biaisé et pernicieux dans l’objectif de te soutirer de l’argent. Si tu n’es pas vigilant et assez naïf pour croire que le « million se donne » et ne se travaille pas, on t’arrache le peu que tu possèdes.

Comme le citoyen lambda des sous-quartiers n’est personne, n’est rien, n’a rien et n’a personne, on peut faire de lui tout ce que l’on veut. Il va faire quoi ? A-t-il l’argent pour suivre une affaire en justice ? A-t-il assez d’argent pour se payer un avocat ? Et c’est normal. Personne ne fait rien !

 

Qui protège les consommateurs au Cameroun ?

Dans notre environnement marqué par un laisser-aller où les règles et lois sont bafoués consciemment, je me demande s’il y a véritablement une institution, une instance, une agence ou une association qui est chargée de veiller au respect des droits des consommateurs au Cameroun. Parce que, quand je vois le harcèlement que nous, les clients des opérateurs de téléphonie mobile (Orange Cameroun et MTN Cameroun), subissons, j’ai l’impression que nous vivons dans une jungle.

Des messages fallacieux, biaisés et pernicieux nous sont envoyés n’importe quand et n’importe comment. Chaque jour, sans répit, nous subissons ce traumatisme de SMS-SPAMMING qui nous poursuivent partout, même dans nos moindres retranchements.

 

Tu cherches les problèmes ?

Causant avec un concitoyen sur ce harcèlement de SMS non sollicités, biaisés et pernicieux que nous recevons régulièrement et n’importe comment et, lui faisant part de mon intention d’écrire un article sur le sujet, sa question-remarque m’a un peu surpris. « Tu cherches les problèmes ?! » m’a-t-il demandé. « Les multinationales ont de l’argent et des relations hein ! » a-t-il continué.

Comment ça que je cherche les problèmes ? Je subis un harcèlement et je ne peux pas en parler ? Parce que, quand on a énormément d’argent et qu’on est une multinationale, on doit harceler le citoyen lambda jusqu’à ce qu’il craque sans rechigner ? je dis non ! Moi je parle. J’en parlerai jusqu’à ce qu’il y ait respect strict de mes droits de consommateur !

 

Que faut-il faire ?

A force d’être bombardé de SMS et de messages pernicieux par téléphone et dans les médias, beaucoup de jeunes ont fini par croire qu’ils n’ont pour seule issue que les jeux d’argent. Quelle nation va-t-on construire avec un harcèlement pernicieux menant à des addictions destructrices et ravageuses ? J’ai l’impression que cette jeunesse qu’on appelle fièrement « fer de lance de la nation » est devenu « brindilles de la nation à briser ».

 

J’apprécie l’attitude de certaines personnes âgées ou d’un certain âge face à ces SMS pernicieux non sollicités : ils ne les lisent plus et les effacent systématiquement. Mais, la gêne causée par l’alerte de l’arrivée d’un nouveau SMS pernicieux reste toujours ! « Ptuiiiit ! Encore ces messages d’Orange ». « Ptuiiiit ! Encore ces messages de MTN ». On suce la canne à sucre pour exprimer l’exaspération causée par la réception d’un SMS pernicieux non sollicité.

 

Nous sommes abandonnés à nous-même face aux vautours qui ont l’intention de tout nous prendre et de nous téléguider comme des zombies selon leurs désirs.

 

Mais je ne pense pas que tout espoir soit perdu. Nous sommes consommateurs et nous avons le pouvoir. Le pouvoir de consommer ou de ne pas consommer ! Le pouvoir de choisir ce que l’on consomme ! Qu’on soit soutenu ou pas dans notre combat pour le respect de nos droits, nous pouvons faire changer les choses. D’abord, nous devons en parler ! Exprimer notre mécontentement face à cet irrespect de notre vie privée et nos droits qui sont foulés au pied.

Il y a quelques années, quand ce harcèlement avait atteint son point culminant, quelques médias en avaient parlé pendant quelques jours. Les harceleurs ont fait semblant d’abdiquer pendant quelque temps pour recommencer de plus belle. Jusqu’à ce jour.

Mais je persiste à penser que l’adage « le client est roi » ne peut avoir plus de valeur que maintenant face au harcèlement de SMS non sollicités, pernicieux et biaisés.

Personnellement, j’ai décidé de ne plus utiliser mes numéros de téléphone Orange et MTN. Je ne fais plus aucune recharge de crédit de communication depuis plus d’un an. Idem pour les services internet que je trouve très chers. J’utilise un autre opérateur (pour ne pas le citer : CAMTEL) et je suis satisfait jusqu’à présent. Les numéros Orange et MTN ne me sont maintenant utiles que pour recevoir les appels. Jusqu’à ce qu’ils soient suspendus ou désactivés !

Malgré les tonnes de SMS non sollicités, pernicieux et biaisés qui continuent à affluer dans mes téléphones Orange et MTN, je refuse de céder. Et je ne cèderai pas !

Quel genre de pays laissera-t-on à nos progénitures si on continue à accepter ce harcèlement ?

 

Jean LINCONNU

 

 

Commentaires :

Soyez la première personne à écrire un commentaire sur ce post !



La publication de votre commentaire se fait en 2 étapes :
1. Vérification de votre adresse email
Assurez-vous que l'adresse email que vous renseignez ici existe. Vous devrez cliquer sur le lien reçu dans cet email pour poursuivre l'envoi de votre message.
2. Publication de votre commentaire
Aucune autre vérification : vous écrivez et envoyez simplement votre commentaire !.


1. Vérification de votre adresse Email

 

Article précédent :

Les deuils au Cameroun : occasions de « montrer qui on est », de se faire le maximum d’argent ou d’accompagner les défunts ?

Article suivant :

Un « homme de droit » peut-il enfreindre la loi ?

 

 

 

ACCUEIL - ARTICLES - POURQUOI ? - QUI SUIS-JE ? - CONTACT

Cookies - Conditions générale d'utilisation

© 2021 - leVraiA1.com